Le deuil

Se souvenir sans souffrir !

« Le souvenir, c’est la présence invisble. » Victor Hugo

Le deuil est une douleur que l’on ressent lors du décès d’un être cher (époux, parents, enfant y compris non né),  d’une séparation (divorce, abandon) ou de la perte d’un objet avec une grande valeur sentimentale.

Les situations sont différentes et engendrent divers degré de  souffrance. L’hypno thérapeute est là pour vous aider à la traverser :

Si votre souffrance est « supportable » il est possible de travailler tout de suite sur la douleur liée au deuil.

Si au contraire cette dernière est « intolérable » pour le moment, l’hypno thérapeute peut vous proposer un accompagnement pour « adoucir » cette douleur, le travail sur le deuil se fera plus tard (1 à 2 ans sont parfois nécessaires).

Dans tous les cas il est normal de passer par cette grande souffrance, il est important de comprendre les étapes du deuil :

Le déni :

Durant cette phase la personne en deuil n’accepte pas la réalité, cela peut durer plusieurs heures, plusieurs semaines parfois. Si cela dure trop longtemps l’hypno thérapeute peut intervenir.

La fuite ou la recherche de l’être disparu :

Pour ne pas trop penser à la douleur liée à la perte certaines personnes vont s’échapper de la réalité en s’activant énergiquement dans d’autres domaines de leur vie (sport, travail…), quand d’autres vont plutôt continuer de parler de la personne disparue au présent, chercher des lieux, souvenirs, et objets. Cette phase dure entre 6 mois et un an, et est variable d’une personne à l’autre.

La déstructuration :

La personne en deuil comprend consciemment que l’être cher ne reviendra pas. Cette étape est douloureuse souvent accompagnée de troubles du sommeil, d’une grande tristesse, de la perte de l’appétit, de douleurs physiques… A ce moment l’hypno thérapeute peut commencer le travail sur le deuil  qui va consister en l’acceptation des émotions pour pouvoir les transcender et avancer à la prochaine étape.

Redéfinition de soi et de son rapport au monde :

Cette phase est une prise de conscience, une invitation à passer à autre chose. La personne en deuil va apprendre à vivre différemment sans pour autant oublier le défunt. Cette étape constitue une opportunité de croissance, en effet, la personne va pouvoir pacifier son rapport aux autres et présenter une image différente de soi au monde. Le rapport au proche perdu va lui aussi changer, il en reste une présence subjective, la personne endeuillée choisira alors de s’y connecter ou non. Et elle va également changer son rapport à elle-même,  le deuil confronte à sa propre mortalité. Vient alors un questionnement légitime et bénéfique  sur ce qui a de l’importance dans sa vie, permettant ainsi de redéfinir les priorités dans sa vie.

N’hésitez pas à me contacter sur mon site ou bien par téléphone pour prendre rendez vous ou pour toutes questions.

× Comment puis-je vous aider ?